UA-196207813-1
 

Quelle activité commercialiser dans son château et comment la mettre en place ?


Commercialiser une activité au sein de son château est une manière plutôt efficace de faire partager sa passion des châteaux à un public plus élargi. Elle va permettre aux propriétaires de mettre en valeur leur patrimoine et d'attirer des clients et/ou des touristes tout en faisant des bénéfices. Que faire ? Par où commencer ? Cet article va expliquer comment mettre en place une nouvelle activité et comment ne pas faire d’erreurs.





Bien connaître son château et ses capacités


Etat des lieux du patrimoine


Pour commencer, il est important de bien comprendre les besoins de son château, et de connaître ses faiblesses et les risques. Pour ça, il est nécessaire de faire un bilan technique complet afin d’avoir le moins de surprises possibles et d’avoir un état des lieux complet du château.


Cet état des lieux va permettre d’avoir une vision claire sur la façon dont ce patrimoine est géré avec en détails des documents sur les chantiers, sur les revenus, sur les dépenses et sur les personnes ou entités impliquées autour de cette propriété.




Ressources financières


Pour avoir une meilleure idée des possibilités qui s’offrent à vous, il est nécessaire d’évaluer ses biens et ses ressources ainsi que ses dépenses. Cette opération est indispensable pour pouvoir, par la suite, monter un dossier prévisionnel financier.




Compétences propres


Commercialiser une activité au sein de son château est une opération qui demande beaucoup de ressources et de compétences. Évaluer ses propres capacités est une manière de savoir à qui demander une expertise et de rentabiliser son investissement. Par exemple, une personne à l’aise avec les chiffres et le budget aura moins de besoins comptables.




Dimension juridique


La commercialisation d’une activité implique de respecter la réglementation, de connaître ses droits, les lois à respecter et les normes. Aussi, il est préférable de trouver ou de monter une structure juridique qui pourra appuyer le projet.



Il faut avoir une vision globale de ce que sont nos atouts et nos faiblesses, et nos partenaires pour remédier aux éventuels problèmes rencontrés.







Définir quelle activité : Plan de faisabilité, plan d’action commercial, et partenaires


Une fois que l'état des lieux est fait et que tout est opérationnel pour accueillir du public, il faut trouver l’activité à développer et mettre en place ses objectifs. Que ce soit des ateliers de séminaires, des activités sportives ou créatives, personne n’est mieux placé que vous pour trouver l’activité que vous rêviez de développer et qui siéra le mieux à votre château.




Faire une étude de marché


Une étude de marché permet de se plonger dans le secteur, de mieux le cerner et d’en comprendre les tenants et aboutissants. Elle aide dans la recherche de l’activité à commercialiser au sein d’un château. La question qu’on doit se poser est : “Quelle est la demande pour répondre avec une offre appropriée ?”. Elle sera également nécessaire dans un business plan pour obtenir un emprunt ou une levée de fonds. Elle est essentielle pour la crédibilité du projet en tant que tel.




Identifier une thématique


En fonction des résultats de l’étude de marché, on peut définir le concept de l’activité choisie, le rendre plus concret et pouvoir expliquer la démarche aux potentiels partenaires.




Les partenaires


S’entourer de partenaires est indispensable à la bonne mise en place de votre activité. Ils vont prendre la forme de sponsors, ou de faire-valoir auprès des aides financières et des subventions.








Mise en oeuvre du plan d’action, bien communiquer sur son activité


Avoir un prévisionnel financier


Il faut compter les coûts de rénovation, d’aménagement et de décoration minimum. Le prévisionnel permet de modéliser l’activité d’exploitation du domaine et d’avoir une estimation du chiffre d'affaires du château, et donc d’avoir une idée des flux de trésorerie, des fonds de roulement pour le château. De cette façon, on peut avoir une idée plus ou moins précise du montant nécessaire pour démarrer l’activité choisie.




Se faire accompagner


Le meilleur moyen pour ne pas faire d’erreurs qui seront plus chères à réparer est de s’offrir les services d’un professionnel. Certaines sociétés comme Adopte un Château ou Dartagnans proposent un accompagnement au niveau des formes de financements. D’autres agences comme Hephata vont aider au développement, au lancement et à la gestion d’activités de manière cohérente, durable et rentable.




Définir une stratégie efficace


Le business plan est un concentré de tout ce qui est conseillé au dessus, c’est-à-dire :

  • Le nom de votre activité, le concept et son environnement

  • Les cibles et l’étude de marché

  • Les ressources et mode de financement du projet

  • La structure juridique porteuse

  • L’équipe, les partenaires et les personnes dédiées au management

  • La stratégie globale de mise en oeuvre

  • Le plan d’évolution prévu et le retour sur investissement attendu

  • La stratégie de communication



Identifier les problèmes éventuels


Pour identifier les potentiels problèmes à la mise en place de l’activité, il y a 4 registres :

  • L’identification de la situation et du problème

  • Le diagnostic de l’action engagée

  • La prospective des problèmes et des réponses

  • Les propositions d’action

C’est le principe de la grille d’entretien semi-directif I.D.P.A., qui est une grille d’intervention systémique recommandée.






Mettre en place l’activité/Gestion de l’activité


  • Monter une équipe adaptée

  • Préparer son espace en fonction de l’activité à développer et rendre accessible le lieu

  • Mettre en place la stratégie de communication via la presse, le site web et/ou les réseaux sociaux

  • Choisir un bon exploitant

  • Avoir une bonne assurance

  • Et se lancer !


Pour la gestion de l’activité, il est recommandé d’avoir des indicateurs de suivi de performance afin de pouvoir toujours s’améliorer. Il est aussi important de s’assurer du bien-être de ses clients avec des questionnaires de satisfaction par exemple.


Enfin, pour plus de visibilité, il est possible de s’inscrire dans des associations comme les VMF ou la Demeure Historique. Article sur les associations du patrimoine ici.








Conclusion


La mise en place d’une activité au sein de son château est un projet qui semble parfois vertigineux, mais peut rapporter beaucoup ! Il ne faut pas hésiter à bien s’entourer avec une bonne équipe et à obtenir du soutien. Ce genre de projet est à coup sûr valorisant pour le château, attirera beaucoup plus de visiteurs et va ainsi débloquer d’autres aides de l’Etat pour pérenniser votre activité.





Pour aller plus loin :


5 avantages à établir un diagnostic pour son site historique

Un diagnostic stratégique, pour quoi faire ?

5 conseils pour réussir sa collecte de fonds privés pour un projet d’immobilier patrimonial


24 vues