Transformer son site historique en véritable lieu de vie ?


©https://www.leparisien.fr/hauts-de-seine-92/nanterre-92000/le-chateau-de-nanterre-pret-a-accueillir-ses-locataires-ethiques-et-ecolos-30-06-2017-7101921.php


Grâce à cet article, Hephata vous donne les clés pour transformer son site historique en véritable lieu de vie.


L’important à retenir de cet article


I. Optimiser son site historique pour en faire un tiers-lieu attractif

II. Créer un site historique convivial

III. Inscrire son site historique dans le réseau local


Introduction


Parmi les solutions pour redonner vie à un site historique, celle d’y développer un tiers-lieu fait de plus en plus son chemin. Mais que recouvre ce concept et comment l’appliquer à son domaine ?


Un tiers-lieu est un espace de travail ou de loisir axé sur une politique humaine et sociale. Il vise à dynamiser les territoires et à recréer du lien social entre les individus autour de projets collectifs. Il existe différents types de tiers-lieux. Certains sont culturels et cherchent à développer des activités artistiques, des loisirs et des évènements qui profitent aux habitants d’une région. D’autres sont davantage ancrés dans le monde professionnel et se focalisent sur l’organisation de séminaires, d’espace de coworking et de télétravail. D’autres encore s’axent sur une dimension plus sociale encore et communautaire.


Dans le cadre de la revalorisation patrimoniale, s’intéresser à la possibilité de développer un tiers-lieu est une idée qui se diffuse de plus en plus et qui obtient des résultats positifs. Alors, pourquoi pas vous ? Qu’il s’agisse d’activités culturelles ou professionnelles, l’éventail est large et diversifié. Vous ne manquerez donc certainement pas d’idées pour trouver la solution optimale pour la création d’un tiers-lieu au sein de votre site patrimonial. Le cachet d’exception associé à votre bien historique sera d’ailleurs un atout de force extrêmement valorisant pour votre projet de tiers-lieux.


I. Optimiser son site historique pour en faire un tiers-lieu attractif


La première étape est de choisir le type de tiers-lieu à mettre en place en fonction du rayonnement géographique que l’on souhaite obtenir. Un tiers-lieu très ciblé permet par exemple d’avoir une influence plus large et plus étendue sur l’ensemble du territoire national.

Pour transformer son site historique en véritable lieu de vie, se démarquer est très important. C’est en jouant sur la singularité d’un projet qu’il sera possible de drainer un nombre plus important d’usagers. Pour donner à votre tiers-lieu cette touche d’originalité qui lui est propre, il est conseillé de se servir du lieu lui-même et de son histoire. Il s’agit de créer un fil rouge qui va servir à unifier l’ensemble du projet que ce soit l’aménagement et le design de l’espace ou encore l’organisation des activités. Ce concept de storytelling vise à créer une expérience et un parcours permettant de mieux intégrer les usagers dans le tiers-lieu et dans le patrimoine lui-même. Le tout est donc de s’adapter au mieux aux besoins de la communauté en proposant une programmation spécifique en lien avec l’histoire du lieu patrimonial pour que le groupe puisse s’épanouir et s’accroître.

Pour être attractif, en particulier pour un usage professionnel, un site historique transformé en tiers-lieu doit être équipé d’outils numériques en bon état. Il est notamment plus que nécessaire de garantir aux usagers un accès fiable et rapide à une connexion internet. Il doit aussi proposer toute une panoplie services qui répondent aux besoins et envies des utilisateurs. Le site historique sera en effet plus attractif s’il développer sur place les dispositifs nécessaires à la vie quotidienne des utilisateurs, tant au niveau personnel que professionnel. En plus de servir la communauté, ces services auront l’avantage d’être une source de revenu supplémentaire pour votre site d’exception.


II. Créer un site historique convivial


Pour transformer son site historique en un véritable lieu de vie, il faut viser l’harmonie et la convivialité entre les personnes qui viendront vivre dans le tiers-lieu. Il faut tenir compte des caractères et personnalités multiples afin de créer un espace communautaire dans lequel la cohabitation et les échanges positifs soient mus par une bonne entente mutuelle. Dans cet objectif, la programmation devra proposer des activités, des temps de travail, d’échanges et de détente adaptés en fonction des individus du groupe. De même qu’il vous faudra faire attention aux personnes venant exploiter le tiers-lieu, de même vous devrez vous préoccuper activement de votre équipe en charge de l’organisation et de la gestion du tiers-lieu. Cette dernière sera appelée à dynamiser l’espace et à transformer votre site historique en un véritable lieu de vie. Ainsi, plus votre équipe sera épanouie plus elle exercera un flux positif sur les usagers du tiers-lieu. Cela permettre de mettre en place une sorte de cercle vertueux.


III. Inscrire son site historique dans le réseau local


Une des clés pour transformer son site historique en véritable lieu de vie est de prendre contact avec les différents acteurs locaux (mairies, collectivités, associations, entreprises, …) afin de mieux connaître la typologie des habitants qui habitent la région. Cette interaction a pour but de mieux appréhender les besoins de la communauté à qui l’on souhaite destiner le tiers-lieu. L’objectif est ainsi de tisser le plus de liens durables avec ces différents acteurs et d’établir des partenariats afin de pouvoir se soutenir et se développer mutuellement.


Conclusion


Transformer tout ou partie de son site historique en tiers-lieu nécessite donc de bien en comprendre les codes et modes de fonctionnement. Cet atelier présente quelques cas pratiques et exemples de châteaux transformés en lieux de vie pour illustrer les bonnes pratiques et les sources de financement pour accompagner votre projet.


Pour aller plus loin


Comment créer un tiers-lieux ?

Collectivités : comment faciliter l’implantation d’un tiers-lieu sur le territoire ?